il était une fois...trois petits.......

Publié le 12 Septembre 2012

l'histoire commence samedi par une belle après midi ensoleillée... l'ami Aurel vient nous confier une de ses poulettes mal traitées (par ses 9 congénères)...

bon la poupoule n'a pas l'air de se sauver, et prend ses marques dans la cour

mais une première question se pose : où va t on la faire dormir ? avec les chèvres ? avec les enfants ?

nous improvisons un habitat semi léger de fortune en quelques heures avec des vieilles planches.

le soir venu la poupoule n'est toujours pas sortie de son nouvel abri, nous la laissons donc et allons à notre soirée

la nuit tombée, il est 1h du matin, les enfants dans les bras de morphée .... et deux perdus cherchent leur poule a la lampe torche !!!

en parents crédules nous n'avons pas pensé qu'en pleine crise d'ados les poulettes faisaient le mur pour aller en boite !! bref on l'a retrouvé sur un tas de pierres endormie (elle avait l'air sobre et non accompagnée d'un coq errant, ouf !!!)

 

dimanche :

le jour se lève, la poule prend ses quartiers et ses aises mais elle est loin d'etre dégourdie.

mais oui mais c'et bien sur !!! elle veut de la compagnie !

on farfouille, on cherche et on finit pas trouver... demain nous irons lui cherhcer deux amies

 

lundi :

nous voici donc partis chercher deux poulettes de plus !!!

non habituées à la vie de plein air elles sont completement terrorisées.

aller on leur fiche la paix le temps de s'adapter

le soir venu, la nuit tombe (pas possible !!!)

et logiquement les poules rentrent n'est ce pas et bien pas ces deux nouvelles là

nous voilà donc repartis à la lampe torche pour camper les deux poules...

 

mardi :

les poules sont sorties toute seules de bon matin (l'habitat leger temporaire serait il deja obsolete ?)

en tout cas toujours pas d'oeuf pour nous...

aller on se décide à creer THE poulailler pour ses demoiselles avec petits nichoir, pette echelle, avancée de toit ...

le soir venu la poulette de samedi (rosalie) rentre toute seule dans son nouveau logis...tandis que les deux rebelles semblent ne pas voir qu'il y a une echelle (30min pour les guider) bref à 9h30 la porte est enfin fermée...

007010 011

 

mercredi :

le temps est tout gris, il fait froid

je leur prépare une bonne petite soupelette chaude dans la matinée

mais en leur portant je decouvre que la poulette de samedi a miraculeusement disparue (en 1h le rapt s'est produit)

nous la cherchons partout mais elle reste introuvable (les voisins n'ont rien vus, pas une plume a l'horizon rien)

nous n'avons a l'heure actuelle aucune piste : les mondres recoins ont été foullés, la brigade de chevres et le chat n'ont rien trouvé, ....RIEN

pour nous consoler l'une des deux autres a fait son premier oeuf dans la journée...

alors comme on croit au pere noel on se dit on ne sait jamais !!!

Rédigé par merles

Publié dans #jardin

Repost 0
Commenter cet article

mireille63 12/09/2012 16:18

Ah ben zut alors, il était pourtant bien beau ce poulailler, avec joli toit, décoration d'une roue de charette, bref la totale ! C'est pas sûr qu'elle revienne la poulette disparue, c'est pas comme
chiens et chats, ces volatilles ne savent pas bien retrouver leur chemin, d'autant qu'elle n'est pas trop du quartier !
Un oeuf pour 4,5... c'est court ! Un tirage au sort s'impose.
Bisous. Mireille

merles 12/09/2012 22:00



nous avons raison de croire au pere noel acr la poupoule est reveue de son escapade ce soir (on ne comprend rien)...


on espère que demain elle sera plus docile et genereuse


amaury a deja mis une option oeuf coque sur le premier...


bises